Sous toutes réserves

Par les Rebelles Réservés

Sous toutes les réserves est une visite dans les espaces interdits du Musée de l’ingéniosité J.Armand Bombardier.

Comment on a vécu cette première journée ? 

Beaucoup de “remue méninge” nous dit Isabelle. Et surtout des “questions et des remises en questions” ajouta Natasha. Pour Emma, c’était de « l’observation et des analyses ». Olivier, définit cette journée comme une journée « découverte » tandis que Katy visualise cette journée pleines de « compromis ». Matthieu, lui, se posait de nombreuses questions “C’est quoi un ski-doo? Quelle heure il est?”.

Issu de la fusion de deux terrains de jeux, notre groupe se concentre sur la réserve principale du Musée. Nous avions des pistes plus grandes et plus nombreuses à explorer. Peut être cela n’a pas aidé le consensus, ou en tout cas a rendu plus long l’établissement de l’idée finale.

Nous avons élaboré différents points pour le fonctionnement du groupe tout au long de notre journée. Notre motivation principale a émergé à notre arrivée devant la vitrine de la réserve. Une certaine expérience de frustration, l’envie de transgresser, de passer au-delà de cette vitre et d’en découvrir les objets et leurs histoires.

Une des étapes clé dans notre journée : la visite de cette réserve. Cela nous a permis de comprendre l’ambiance du lieu, et surtout les anecdotes associées à chacun des véhicules. Anecdotes dévoilées par les médiateurs.

Notre équipe est dans un état de persévérance, en quête d’un projet de mieux en mieux  ficelé.

La plénière approchant nous avons convergé vers une expérience d’exploration des collections, par l’intermédiaire d’une sonde.

Nous proposons une visite « sous toutes réserves ». Une trace de motoneige traverse l’entrée du musée, nous mène jusqu’à la vitrine de la réserve. Ces traces se prolongent, se perdent dans la réserve.

Moi, visiteur, j’envoie une sonde qui navigue les réserves. Elle part explorer les véhicules entreposés.

A nous visiteurs, d’ouvrir le capot du ski-doo pour découvrir les données recueillies par la sonde, afin d’identifier les challenges et exploits relevés par ces engins.

Défi à relever demain ?

La concrétisation du concept, la validation auprès de l’équipe du musée des possibilités à installer les dispositifs dans la réserve, le développement d’une application web, la réalisation d’une signalétique … de nombreuses tâches qui vont utiliser toutes nos capacités de créateurs.

Articles liés