Inoubliable Muséomix 2016 au Monastère des Augustines

Il y a une semaine, les muséomixeurs de Québec étaient au Monastère des Augustines, en train de réaliser les prototypes. Aujourd’hui, c’est au tour de nos amis du Bas-St-Laurent (@MuseomixBsl) de faire l’expérience de ces moments extra-ordinaires dont ils se souviendront longtemps, tout comme le lieu d’accueil d’ailleurs.

La seconde partie du marathon créatif de Museomix est en effet bel est amorcée dans 16 lieux qui seront revisités par des communautés de museomixeurs dans 5 pays différents. Inutile de vous dire que plusieurs doivent ressentir en ce moment un brin de nostalgie, voire une montagne tant la fin de semaine dernière fut intense et marquée par les petites et grandes victoires et les rencontres qui donnent des ailes.

Un dimanche au Monastère

Le dimanche 6 novembre, des centaines de personnes et beaucoup d’enfants se sont pressés aux portes ouvertes du Monastère des Augustines de Québec pour découvrir Muséomix et les prototypes réalisés par les équipes qui s’y trouvaient depuis trois jours. Tous ont pris le temps de parcourir les lieux, de tester les dispositifs de médiation et de visiter le fablab et même la mixroom installée dans le salon antique.

didier-ouellet-9373Il est inhabituel au Monastère d’accueillir autant d’enfants. Il faut dire que Muséomix proposait pour la premiere fois un espace pour les familles avec des livres fort bien choisis (prêtés par Bibliothèque de Québec), Vibot le robot et les abeilles-robot Beebot ! Une idée à retenir pour les prochains événements.

 

Un cocktail de clôture réussi et émouvant 

Le dimanche soir, au départ du public et aaprès une visite VIP où tous les participants ont eu la chance de faire le tour des réalisations de toutes les équipes, la cohorte entière s’est réunie dans la salle de la communauté, pour une dernière plénière.

Nous avons eu le plaisir et le privilège de voir se joindre à cette fête et aux remerciements les Augustines du Monastère, qui nous avaient accueillis avec bienveillance, curiosité et ouverture. Elles restent dans nos cœurs.

didier-ouellet-9297Il faut souligner que les sœurs Augustines ont pris part tout l’après-midi aux visites des prototypes et aux activités, saluant avec bonheur petits et grands. Sourire aux lèvres et le cœur sur la main, elles ont pris le temps de discuter avec nous et même d’adresser quelques mots plus officiels à l’ensemble des participants.

La Ville de Québec était également au rendez-vous dimanche soir en la personne de Mme Julie Lemieux, qui nous a fait l’honneur de sa présence. La vice-présidente du comité exécutif, qui est entre autres responsable des dossiers liés au patrimoine et à la technoculture, nous a assuré de son admiration et de son soutien, visiblement conquise par ce qu’elle venait de voir dans les salles, mais aussi par le concept même de Muséomix et sa capacité à mobiliser autant de compétences et d’énergie créatrice autour des arts et du patrimoine. Merci !

Ana Laura Baz, pionnière des Muséomix au Québec, puisqu’elle en a rapporté le concept à l’origine française dans nos contrées en 2013, a même réussi à faire atterrir l’avion qui la ramenait de Belgique à temps pour se joindre à nous.

Ses mots touchants ont été repris notamment par Véronique Boisjoly, qui a coordonné cette édition sous le signe de la bienveillance avec le dynamisme contagieux et le professionnalisme qu’on lui connait.

Enfin, la directrice générale de notre lieu hôte, Mme Isabelle Duschesneau, a pris la parole et l’émotion qui l’habitait en parlant de ce qui venait de se passer en ce lieu d’une si grande valeur et qui lui tient tant à cœur, a tôt fait de souffler sur les braises de fierté et de bonheur qui habitaient chacun des muséomixeurs, organisateurs et participants.

Bravo !

Et beaucoup d’énergie à vous tous qui naviguer en ce moment sur les eaux de Muséomix 2016.

Articles liés